Location de voiture : 55% des sites ne sont pas conformes à la législation

21 %
Sur 21% des comparateurs de location de voiture, des services
optionnels payants étaient pré-sélectionnés d'office.

La majorité des intermédiaires proposant la location de voitures via Internet ne respectent pas la législation en termes de protection des consommateurs, révèle la Commission européenne.

Location de voiture en ligne : 1 intermédiaire sur 3 ne révèle pas sa raison sociale

En réservant un billet de train, un billet d’avion ou une chambre d’hôtel en ligne, vous avez sans doute déjà vu des offres pour la location de voitures. Ou bien, vous êtes peut-être spécialement allé sur tel ou tel comparateur en ligne pour choisir le loueur proposant le meilleur devis. Hélas, la majorité de ces comparateurs font fi de la règlementation, comme le révèle aujourd’hui la Commission européenne. À l’approche de la saison estivale, les autorités chargées de la protection des consommateurs de 10 États membres ainsi que de la Norvège ont épluché 78 de ces comparateurs. Verdict : seuls 45% des sites étaient dans les clous.

Sur 28% des sites, la raison sociale du comparateur n’était pas clairement mentionnée, tandis que 32% des sites ne précisaient pas avec quelle société le client concluait le contrat de location en acceptant les Conditions générales de vente. Et sur un tiers des sites, il n’était pas clair si, en cas de question ou de problème, le client devait contacter l’intermédiaire ou la société de location directement.

Des options pré-sélectionnées et un silence sur les frais obligatoires

L’enquête a également révélé que près de la moitié des sites n’informaient pas clairement les consommateurs sur ce qui était inclus ou non dans l’assurance qu’ils proposent de souscrire. Sur 21% des sites, des services optionnels payants étaient pré-sélectionnés d’office. Enfin, certains sites entretenaient le flou quant aux frais obligatoires (par exemple, le supplément « jeune conducteur » ou des frais en cas de restitution du véhicule à une agence autre que celle où il avait été emprunté).

Le respect des droits des consommateurs dans le domaine de la location de voitures est d’autant plus important qu’avec le début du Covid-19, les prix se sont envolés dans ce secteur. Selon une étude du comparateur Carigami, une semaine de location d’une voiture en France coûte aujourd’hui 494 euros en moyenne, soit 102% de plus qu’en 2019. Dans certaines villes, la hausse est d’une ampleur encore plus importante : +145% à Ajaccio et même +175% à Nice.


A découvrir