Votre facture d'électricité va augmenter de 50 % d'ici 2020

La facture moyenne d'électricité d'un ménage français va s'alourdir de
50 % d'ici 2020, pour atteindre 1307 euros par an, contre 874 euros en
2011, hors TVA.

Il va falloir vous équiper en ampoules basse consommation et en gros pulls, si vous ne voulez pas voir exploser votre budget au cours des 8 prochaines années... Car d'après un rapport présenté le 18 juillet devant le Sénat, la facture moyenne d'électricité d'un ménage français va s'alourdir de 50 % d'ici 2020, pour atteindre 1307 euros par an, contre 874 euros en 2011, hors TVA.

En cause ? Les investissements élevés demandés par les énergies renouvelables et le nucléaire. « On peut parler de 400 milliards d'euros à horizon de 20 ans », a indiqué le rapporteur écologiste de la commission d'enquête, Jean Desessard.? Pour le nucléaire, les postes de dépense sont nombreux : coût de la recherche, mise aux normes des installations existantes après la catastrophe de Fuskuhima, renouvellement du parc, démantèlement de certaines installations ou encore traitement des déchets.

Côté énergies renouvelables, « le caractère très évolutif des technologies et de leur coût ne permet pas de déterminer, avec un degré de certitude suffisant, les filières qui se révéleront les plus efficaces », expliquent prudemment les auteurs du rapport. Si l'éolien terrestre est déjà considéré comme une filière mature et compétitive, l'éolien en mer et le photovoltaïque auraient encore des efforts à faire.

Le rapport émet aussi quelques recommandations, comme la mise en place de "smart grid", des réseaux intelligents permettant de réduire la déperdition d'énergie, ou le développement de solutions de stockage, afin de progresser vers l'autonomie énergétique.

La France reste l'un des pays les moins chers d'Europe pour l'électricité, mais les sénateurs soulignent que la consommation étant plus élevée, la facture totale se retrouve gonflée par rapport à nos voisins. Des habitudes qui risquent de devoir changer rapidement !


A découvrir

Laure Japiot

Journaliste spécialisée en économie depuis 2004, Laure Japiot a notamment travaillé pour l'hebdomadaire gratuit Economie Matin, le Courrier du Grand Paris (magazine de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris) et Les Echos de la franchise (Groupe Les Echos). Elle est diplômée du CESEM (Reims Management School).