Fin de partie pour des faux-monnayeurs français

350 000 faux billets de 20 et 50 euros sont sortis de la fabrique de
faux billets qui vient d'être démantelée en Seine-et-Marne.

Le billet de 20 euros dans votre portefeuille vient-il de Seine-et-Marne ? C'est là que se tenait la plus grande fabrique française de faux billets, qui vient d'être démantelée par l'office spécialisé de la police judiciaire. Plus de 9 millions d'euros en sont sortis, sous la forme de 350 000 faux billets de 20 et 50 euros.

Les plus grands faussaires se trouvent cependant en Italie : plus de la moitié de la fausse monnaie en circulation dans les dix-sept pays de la zone euro est fabriquée dans la région de Giugliano, au nord de Naples. Au total, depuis que l'euro a été introduit en 2002, 5,5 millions de faux billets ont déjà été retirés de la circulation sur le territoire européen, pour une valeur nominale de près de 400 millions d'euros.


A découvrir

Laure Japiot

Journaliste spécialisée en économie depuis 2004, Laure Japiot a notamment travaillé pour l'hebdomadaire gratuit Economie Matin, le Courrier du Grand Paris (magazine de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris) et Les Echos de la franchise (Groupe Les Echos). Elle est diplômée du CESEM (Reims Management School).