Besoin d'un crédit immobilier ? Demandez conseil à Mark Zuckerberg !

Mark Zuckerberg a négocié un refinancement de son prêt hypothécaire de
5,95 millions de dollars (4,8 millions d'euros) à un taux variable de
1,05 % sur 30 ans.

Malgré l'échec de l'entrée en Bourse de Facebook, Mark Zuckerberg a gardé le sens des affaires. D'après Bloomberg, le fondateur du réseau social vient d'obtenir un financement très avantageux pour sa maison de Palo Alto, en Californie : il a négocié un refinancement de son prêt hypothécaire de 5,95 millions de dollars (4,8 millions d'euros) à un taux variable de 1,05 % sur 30 ans. Dans la mesure où l'inflation américaine gravite entre 1,7 et 3 % depuis janvier 2012, c'est comme s'il empruntait gratuitement !

Même avec le risque d'un ajustement mensuel, il est plus intéressant pour les emprunteurs fortunés de contracter des prêts à taux variable, selon Bloomberg. En effet, la Réserve fédérale américaine (Fed) a signalé le mois dernier qu'elle allait maintenir ses taux d'intérêt entre 0 et 0,25 % au moins jusqu'à fin 2014, ce qui rend peu probable une hausse importante du coût du crédit.

Mark Zuckerberg peut donc désormais vivre sereinement dans sa modeste propriété de cinq chambres et deux étages, bâtie en 1903 sur un terrain de 837 mètres carrés…


A découvrir

Laure Japiot

Journaliste spécialisée en économie depuis 2004, Laure Japiot a notamment travaillé pour l'hebdomadaire gratuit Economie Matin, le Courrier du Grand Paris (magazine de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris) et Les Echos de la franchise (Groupe Les Echos). Elle est diplômée du CESEM (Reims Management School).