Des trains allemands construits par le français Alstom

La gamme de trains Coradia Lint a déjà été vendue à plus de 650
exemplaires par Alstom au cours des 15 dernières années.

Alors qu'en politique, les relations franco-allemandes restent tendues, il n'en est pas de même dans les affaires : le constructeur français Alstom vient d'annoncer avoir reçu une commande de la part de la Deutsche Bahn pour 38 trains régionaux. Montant du contrat : 160 millions d'euros.

Il s'agit en réalité d'un partenariat de long terme : cette commande comprend 14 rames correspondant à un accord-cadre signé en 2008 et 24 rames correspondant à la levée d'option d'un contrat signé en 2011. Les trains seront fabriqués sur le site Alstom de Salzgitter, en Basse-Saxe, et la mise en service est prévue en 2015 sur le réseau diesel du sud-ouest de l'Allemagne, dans les régions de Rhénanie-Palatinat, Hesse et Baden-Württemberg.

La gamme de trains vendue, dénommée Coradia Lint, a déjà été écoulée à plus de 650 exemplaires par Alstom au cours des 15 dernières années. Pouvant atteindre la vitesse de 140 km/h, ces trains répondent aux normes les plus strictes en matière d'émissions polluantes grâce à un dispositif de filtrage des gaz d'échappement et un pilotage innovant du moteur permettant des économies de carburant et une réduction de près de 10 % des émissions de CO2. Des arguments qui ont dû convaincre l'Allemagne, réputée pour son souci de l'environnement et… des économies !


A découvrir

Laure Japiot

Journaliste spécialisée en économie depuis 2004, Laure Japiot a notamment travaillé pour l'hebdomadaire gratuit Economie Matin, le Courrier du Grand Paris (magazine de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris) et Les Echos de la franchise (Groupe Les Echos). Elle est diplômée du CESEM (Reims Management School).