Clash, la nouvelle appli qui compte concurrencer TikTok

200.000
Disponible uniquement sur l'App Store, Clash compte déjà 200.000
utilisateurs.

Après la menace de Donald Trump d’interdire TikTok aux États-Unis, le sort de cette application est incertain. Sentant le bon filon, un entrepreneur du web s’est empressé de sortir une application concurrente. Baptisée Clash, elle a comptabilisé 100.000 téléchargements sur les premières 24 heures de sa présence sur l’App Store.

Clash, un clone de TikTok ? Pas exactement.

Et si la réponse aux pressions qui s’accumulent sur TikTok était le lancement d’une application alternative et « made in the USA » ? Cela semble être la logique de Brendon McNerney, le fondateur en 2012 de l’application Vine, qui était rapidement devenue populaire, avant d’être rachetée par Twitter, qui a par la suite décidé de l’arrêter. Avec sa nouvelle application, Clash, Brendon McNerney opère en quelque sorte un retour et espère regagner les cœurs des adeptes de Vine à l’époque. D’autant plus que TikTok a confirmé la popularité du concept (un fil infini fait de vidéos très courtes).

Clash reprend donc ce modèle avec des vidéos de 21 secondes maximum. Ces dernières s’affichent sur un fil infini personnalisé, tandis qu’un écran rassemblant les vidéos les plus populaires du moment permet de découvrir de nouveaux vidéastes.

Sur Clash, les vidéastes pourront se faire rémunérer

À la différence de TikTok et de Musical.ly (l’application que les créateurs de TikTok avaient rachetée en 2017 en intégrant au passage sa base d’utilisateurs), Clash ne propose pas de catalogue musical pour accompagner les vidéos. Pour le moment il n’y a pas non plus de filtres ni d’effets spéciaux ni d’outils pour la post-production. Autre différence : dans Clash, les vidéos ne sont pas transférées sur le serveur immédiatement mais d’abord sauvegardées dans la mémoire du téléphone.

Mais la plus grande différence entre TikTok et Clash est que ce dernier ambitionne de mettre en place un système qui rémunèrerait les vidéastes. Selon les informations du média en ligne Tubefilter, dans les semaines qui viennent Clash devrait se munir de sa propre devise, « Drops ». Si vous aimez une vidéo, vous pourrez faire don de quelques « Drops » à son créateur. Les paramètres exacts de cette devise virtuelle ne devraient cependant pas être dévoilés avant son lancement.


A découvrir