Une assurance « soleil » pour les vacances

Pour qu'une "garantie soleil" permette un remboursement, il faut
généralement que la durée d'ensoleillement soit inférieure à 50 % du
séjour.

Vous avez peur de passer votre été sous la pluie ? Il est vrai que la météo actuelle n'incite pas à l'optimisme… Une solution : l'assurance « beau temps » proposée par de nombreux voyagistes comme Belambra, Havas Voyage, Pierre & Vacances, Maeva ou Nouvelles Frontières, d'après Le Figaro.

Evidemment, ces entreprises seraient bien en peine d'imposer leur loi au soleil, mais elles peuvent proposer des remboursements forfaitaires afin de consoler les voyageurs malchanceux. Attention, les conditions sont bien précises : la garantie doit généralement être souscrite un certain nombre de jours avant le départ ; il faut effectuer un séjour d'une semaine au minimum et la durée d'ensoleillement doit être inférieure à 50 % du séjour. Enfin, la température doit être plus basse que les moyennes saisonnières.

Mieux vaut donc bien éplucher son contrat avant de partir et surtout, espérer ne pas en avoir besoin !


A découvrir

Laure Japiot

Journaliste spécialisée en économie depuis 2004, Laure Japiot a notamment travaillé pour l'hebdomadaire gratuit Economie Matin, le Courrier du Grand Paris (magazine de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris) et Les Echos de la franchise (Groupe Les Echos). Elle est diplômée du CESEM (Reims Management School).