Risque d'enlisement autour de la vente du Milan AC

364 millions d'euros en jeu

Non, le dernier mercato n’a pas relancé le Milan AC à la hauteur des espérances des tifosis. Ils rêvaient d’un grand retour de leur club sous l’impulsion d’un nouveau propriétaire, Redbird Capital Partners, prêt à débourser sans limite pour acquérir les meilleurs joueurs disponibles. On parlait de Sven Botman ou de Renato Sanchez… Las ! La justice a finalement douché les espoirs des fans.

Le partenaire historique du fonds Elliott s'estime floué

Blue Skye Financial Partners, un des actionnaires minoritaires du club avec 4,3 % des parts, s’estimant floué par la vente conclue en faveur de Redbird par Elliott, l’actuel propriétaire, a saisi les tribunaux luxembourgeois et new-yorkais pour la bloquer. Blue Skye dénonce la « malveillance ou la tromperie » dont elle aurait été victime : la cession se serait conclue à « huis clos », sans que ses droits en tant qu’actionnaire aient été respectés. Officiellement, Elliott affirme ne pas s’inquiéter outre mesure de ces « manoeuvres juridiques » et reste confiant sur le dénouement de la vente. Pourtant, un autre vent contraire vient de se lever contre le fond américain et Blue Skye n’est plus le seul plaignant dans cette vente à rebondissements.

Nouvelle plainte au Luxembourg

Yonghong Li, précédent propriétaire du Milan AC qui estime avoir été lésé lors de la cession forcée du club à Elliott en 2018, a lui aussi déposé plainte auprès des tribunaux du grand Duché.

L’homme d’affaires hongkongais affirme que la valeur du club avait été sous-évaluée lors de la cession. En conséquence, la justice luxembourgeoise a accédé à sa demande de geler 364 millions d’euros, dont il s’estime le bénéficiaire légitime et qui représentent la différence entre ses estimations de la valeur du Milan AC en 2018 et le montant du prêt accordé par Elliott en 2017. Bien entendu, Elliott a fait appel et le fondement juridique de sa demande sera examiné à la fin du mois aout. Si le réexamen du dossier devait donner tord à Elliot, le blocage de ses avoirs pourrait considérablement gêner la finalisation de la vente du club à Redbird, initialement prévue pour septembre 2022.

Conséquence directe, les achats de nouveaux joueurs, qui devaient relancer le Club et en faire de nouveau un acteur majeur du foot européen, sont remis aux calendes grecques, au grand dam des supporters.


A découvrir