Loi Pinel, que faut-il retenir sur cet investissement immobilier ?

Mise en vigueur depuis 2015, la loi Pinel s'inscrit dans la même lignée que la loi Scellier et celle du Duflot. Si vous avez un projet d'investissement locatif dans le neuf, cette loi est nécessaire en raison des avantages qu'elle procure. Elle appartient aux lois incitatives dédiées principalement à l'investissement locatif servant de soutien à la construction immobilière.  

Signification de la loi Pinel  

La loi Pinel portant le nom de Sylvia Pinel (ancienne ministre de tutelle) est une loi qui agit directement sur l'impôt à payer (impôt brut). Il s'agit d'un excellent moyen permettant à un contribuable d'investir dans l'immobilier tout en bénéficiant d'un avantage fiscal (12 %, 18 % ou 21 %). Ce dispositif de défiscalisation immobilière n'est autre qu'une réduction d'impôts pouvant atteindre jusqu'à 63 000 € et qui est étalée sur 12 ans. Elle concerne uniquement l'investissement locatif dans l'immobilier neuf ou qui est en VEFA (Voie future d'achèvement).  

La loi Pinel reprend en général le fonctionnement en zones A, B et la zone C qui a été créée en 2003. Ce type de loi est très utile pour équilibrer le marché immobilier dans les zones tendues, car l'offre en logement locatif dans ces endroits est largement inférieure à la demande. En réalité, il existe cinq types de zones Pinel : A bis, A et B1, B2 ainsi que la zone C.  

Loi Pinel, pour quel intérêt ?  

La loi Pinel présente des avantages principaux à tous les contribuables qui souhaitent se lancer dans l'investissement locatif. Il existe des avantages fiscaux et aussi des avantages plus personnels. Le premier grand avantage du dispositif Pinel est bien entendu la réduction d'impôt déjà évoquée précédemment. Elle doit correspondre au nombre d'années auquel vous vous engagez à louer votre logement (6, 9 ou 12 ans). Cette loi vous permet ensuite d'être le propriétaire sans apport, ce qui signifie que votre achat sera remboursé grâce aux loyers que les locataires versent chaque mois. Avec la loi Pinel, il vous est également possible de louer votre bien immobilier à vos descendants ou ascendants (découvrez plus d’infos sur net-investissement.fr).  

Pour bien préparer sa retraite, il n'y a rien de mieux que d'investir dans l'immobilier locatif. Se constituer un patrimoine est en effet un moyen très sûr de bien préparer sa retraite. De ce fait, vous prévoyez une importante rentrée d'argent mensuelle avec les loyers.  

Quelques conseils utiles avant de se lancer dans un investissement locatif  

Puisqu'il s'agit avant tout d'un projet de taille importante, il faut que vous vous basiez sur des conseils pertinents. Ne vous avisez pas de choisir l'emplacement de votre bien sans avoir pris en compte tous les critères objectifs, neutres et froids. Vous devez d'abord vous assurer que le marché auquel vous souhaitez investir fait partie des zones tendues où il y a une forte demande.  

Pour une meilleure perspective de revente, préférez les petits programmes qui sont de taille humaine. Avec les petites copropriétés de 40 à 50 logements ou des maisons individuelles par exemple, il y aura à moyen terme moins de logements qui sont équivalents au vôtre.  

Si vous souhaitez bénéficier de plus d'avantages, vous pouvez également compter sur les conseils d'un vrai professionnel indépendant. Ce dernier est doté de toutes les compétences et les connaissances nécessaires sur l'investissement locatif. Grâce au conseil objectif et neutre qu'il vous fournit, vos intérêts seront particulièrement défendus. Cependant, vous devez quand même vous assurer que le professionnel ait accès à l'ensemble des programmes, mais pas uniquement à une seule liste limitée.

Source : https://www.cohesion-territoires.gouv.fr/dispositif-pinel   


A découvrir