Inflation : comment gérer ses achats

5,8 %
La hausse des prix à la consommation a atteint 5,8% en juin sur un an,
selon l'estimation provisoire publiée jeudi 30 juin 2022 par l'Insee.

Je peux d’ores et déjà vous donner le nom du tube de l’été, dont le succès ne devrait pas se démentir non plus à la rentrée prochaine. 

L'inflation n'est pas prête de s'arrêter

 "Tout augmente”, c’est le nom de ce tube, dont le succès est mondial : tout augmente aux États-Unis, partout en Europe, mais aussi en Afrique, en Asie... Bref, c’est le grand retour de l’inflation. 

Cette chronique n’a pas pour but de vous assommer avec les déclarations de personnages ennuyeux, mais il faut quand même que je vous dise ce que Christine Lagarde, la présidente de la Banque Centrale européenne, vient de déclarer. Après avoir affirmé pendant des mois que l’inflation que nous subissons sera passagère et s’arrêtera l’an prochain, elle dit aujourd’hui qu’elle va durer, et durer longtemps.
 

Bien calculer ses achats en fonction des prix du moment

La conséquence pour vous est la suivante : aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain. Si vous pensiez temporiser un achat, le remettre à plus tard, en espérant que son prix baisse, c’est un mauvais calcul. Il n'y a guère que les produits saisonniers dont les prix continueront à fluctuer fortement, en fonction du moment où on les achète. Exemple classique : les piscines hors sol, les spas gonflables, les jouets de plage. Ils occupent aujourd’hui d’immenses rayons. Demain, les supermarchés solderont les invendus pour faire de la place.

Maintenant, c’est l’autre conséquence habituelle de la nouvelle crise qui se profile à l’horizon : les prix de certains produits vont faire du yo-yo. À titre d’exemple, en Allemagne, le prix du bois de construction, après avoir atteint des sommets, s’est effondré ces derniers jours car la demande s’est brutalement essoufflée. 

Bienvenu dans un nouveau monde fait d’incertitudes et donc source de stress, mais aussi quand même d’opportunités pour qui sait les saisir.

Retrouvez le podcast ici    

A découvrir

Jean-Baptiste Giraud

Jean-Baptiste Giraud est le fondateur et directeur de la rédaction d'Economie Matin. Il est également intervieweur économique sur RTL dans RTL Grand Soir (en semaine, 22h17) depuis 2016.

Jean-Baptiste Giraud a commencé sa carrière comme journaliste reporter à Radio France, puis a passé neuf ans à BFM comme reporter, matinalier, chroniqueur et intervieweur. En parallèle, il était également journaliste pour TF1, où il réalisait des reportages et des programmes courts diffusés en prime-time. 

En 2004, il fonde Economie Matin, qui devient le premier hebdomadaire économique français. Celui-ci atteint une diffusion de 600.000 exemplaires (OJD) en juin 2006. Un fonds economique espagnol prendra le contrôle de l'hebdomadaire en 2007.

Après avoir créé dans la foulée plusieurs entreprises (Versailles Events, Versailles+Les Editions Digitales), Jean-Baptiste Giraud a participé en 2010/2011 au lancement du pure player Atlantico, dont il est resté rédacteur en chef pendant un an.

En 2012, soliicité par un investisseur pour créer un pure-player économique,  il décide de relancer EconomieMatin sur Internet  avec les investisseurs historiques du premier tour de Economie Matin, version papier. 

Il a également été éditorialiste économique sur Sud Radio de 2016 à 2018.

 

Jean-Baptiste Giraud est également l'auteur de nombreux ouvrages, dont notamment "Combien ça coute, combien ça rapporte" (Eyrolles), "Les grands esprits ont toujours tort", "Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres", "Pourquoi les bois ont-ils des cerfs", "Histoires bêtes" (Editions du Moment) ainsi que "le Guide des bécébranchés" (L'Archipel).