Ouragan Harvey : près de 30 milliards de dollars de dégâts ?

160 MILLIARDS $
Katrina avait causé en 2005 près de 160 milliards de dollars de
dégâts.

Si le Texas a évité le pire, l’ouragan Harvey a baissé en intensité quelques heures avant de frapper la côte texane passant d’une catégorie 4 à une catégorie 2 (tempête tropicale), l’État du sud des Etats-Unis a été frappé de plein fouet. Inondations et dégâts matériels sont malheureusement au rendez-vous, comme on pouvait s’y attendre. Et tandis que les secours continuent de tenter de sauver des vies, les premières estimations sont déjà tombées.

Plus de 30 milliards de dollars de dégâts estimés

Il faudra bien évidemment attendre la fin de la tempête et les premiers relevés pour savoir exactement l’étendue des dégâts qu’Harvey a causés à Houston et ses alentours mais les premiers chiffres sont déjà tombés : plusieurs cabinets d’expertise ont tenté d’estimer les dégâts d’Harvey d’un point de vue économique.

En se basant sur des projections et des algorithmes, plusieurs estimations sont tombées. Très variées, elles laissent déjà entendre qu’Harvey coûtera plusieurs milliards de dollars à l’économie américaine. Selon Air Worldwide, par exemple, les seuls vents, qui ont soufflé à plus de 180 kilomètres par heure, pourraient être responsables de 2,3 milliards de dollars de dégâts. Et ça ne prend pas en compte la pluie et les inondations.

CoreLogic semble être la plus pessimiste : 40 milliards de dollars de dommages estimés ; tandis que Chuck Watson, du cabinet Enki Research, prévoit une trentaine de milliards de dollars de dégâts. Un chiffre très élevé par rapport au type de tempête qui a frappé le Texas et qui, selon l’analyste, ne causerait que 5 milliards de dollars de dégâts en temps normal.

Les assureurs vont payer cher mais Harvey reste loin de Katrina

Ce sera aux assurances de faire les comptes : lundi 28 août 2017 l’Association de Consommateurs des Etats-Unis a estimé que les particuliers pourraient réclamer près de 7 milliards de dollars de remboursement à leurs assurances. Mais c’est surtout l’industrie, notamment pétrolière, qui va coûter cher : au Texas, notamment dans le Golfe du Mexique, il y aurait près de 20 milliards de dollars de matériel qui pourrait être affecté par Harvey.

Les Etats-Unis s’en sortent malgré tout bien : si Harvey avait balayer les côtes avec sa force 4 initialement prévue les dommages auraient explosé. Le pays est encore sous le choc de l’ouragan Katrina qui a frappé le pays de plein fouet en 2005. De catégorie 5, il avait causé 1836 morts et provoqué des dommages pour près de 160 milliards de dollars.

Harvey pourrait se hisser à la cinquième place des tempêtes les plus chères depuis 1980 devant l’ouragan Ivan et ses 27,1 milliards de dollars de dégâts en 2004.


A découvrir