AirBnb interdit définitivement les fêtes dans les logements

168 DOLLARS
Une nuitée coûte 168 dollars en moyenne sur Airbnb.

L’explosion d’AirBnb, qui a révolutionné le secteur des voyages en concurrençant directement les hôtels, avait eu un côté parfois néfaste pour les propriétaires des logements mis en location sur la plateforme : les fêtes sauvages. Si dans la majorité des cas elles se déroulaient sans encombre, à plusieurs reprises les logements étaient détruits créant des conflits entre propriétaires et AirBnb et, surtout, donnant une très mauvaise image du site. Mais c’est terminé.

La Covid-19 a sonné le glas des fêtes sur AirBnb

Initialement laxiste envers les organisateurs de fêtes dans des logements loués sur la plateforme, AirBnb avait commencé dès 2019 à serrer la vis. En cause, de plus en plus de plaintes de propriétaires et voisins de ceux-ci pour des événements qui dégénéraient. Fin 2019, en outre, une fusillade avait fait 5 morts dans une fête en Californie, obligeant  AirBnb a prendre des mesures.

Puis ce fut le tour de la Covid-19 d’entrer en scène : interdictions de voyage, risque de contamination dans les rassemblements… AirBnb avait donc interdit les fêtes pour raisons sanitaires. Or, selon la plateforme, « la suspension temporaire a été efficace », notamment pour prévenir les dégradations des biens et les problèmes avec les propriétaires et le voisinage.

Fin définitive des fêtes sur la plateforme de location

Le succès de la fin des fêtes a été tel que le 28 juin 2022, l’entreprise américaine a annoncé « intégrer officiellement la suspension dans notre règlement ». En d’autres termes : organiser des fêtes dans les logements AirBnb est désormais totalement interdit. Il faut dire que le nombre de fêtes signalées a baissé de 44% depuis le début de la suspension.

S’il y aura toujours des voyageurs qui tenteront de contourner le règlement, AirBnb se tient prêt à sanctionner. Désormais, l’organisation d’une fête conduira à la suspension du compte, des pénalités et même une interdiction permanente d’utiliser les services d’AirBnb.


A découvrir